projet
BIOJET-SMR

Comprendre
le projet

Le maître d'ouvrage du projet 

Unité BIOJET 

TotalEnergies Raffinage France (TERF), exploitant actuel de la raffinerie de Grandpuits, est le maître d’ouvrage de l’unité BIOJET et serait le pétitionnaire des demandes d’autorisations administratives nécessaires pour le projet.

Unité SMR

TERF a décidé de confier à un tiers la conception, la construction et l’exploitation de l’unité de fabrication d’hydrogène par reformage qui serait nécessaire pour la fourniture en hydrogène de l’unité BIOJET.

La sélection de ce tiers est prévue d’ici fin août 2021. L’attributaire sera associé, autant que de besoin, à la procédure de participation du public afin d’apporter toutes les informations nécessaires et répondre aux questions du public sur cette installation.

gg

La mise en oeuvre du projet

L’investissement associé à l’unité BIOJET est de 238 millions d’euros, et de 47 millions d’euros pour l’unité SMR, financés sans subventions publiques.

Quelques explications sur le projet BIOJET-SMR :

L’unité BIOJET vise à reconvertir certaines des unités aujourd’hui exploitées sur la Raffinerie pour la production de biocarburant, majoritairement destiné au transport aérien, en capitalisant sur les compétences et l’expérience déjà acquises à la bioraffinerie de La Mède. L’unité projetée utiliserait une technologie éprouvée pour produire du biocarburant aérien durable, du biocarburant routier, du bionaphta et des bioGPL. Les biocarburants sont des carburants de substitution obtenus à partir de la biomasse, pouvant être d’origine animale ou végétale. Ces biocarburants sont généralement incorporés dans les carburants d’origine fossile.

L’unité SMR vise à produire l’hydrogène par reformage du méthane à la vapeur qui est nécessaire à la production de biocarburants et nécessiterait la construction d’une nouvelle unité.