Projet
Pyrolyse

 

L’unité de Grandpuits serait développée à partir de la technologie mise au point par Plastic Energy qui exploite déjà deux unités de 7 000 tonnes annuelles en Espagne. Elle mettrait en œuvre le procédé de recyclage par pyrolyse des déchets plastiques pour obtenir la production - par craquage thermique – d’une huile appelée TACOIL (Thermal Anaerobic Conversion Oil). Le TACOIL peut être utilisé pour fabriquer de nouveaux polymères, qui sont un des composants du plastique, avec les mêmes propriétés que les polymères vierges, issus directement de la transformation du pétrole brut.

 

Le procédé
technologique
de recyclage
par pyrolyse

Qu'est-ce que la pyrolyse ?

La pyrolyse est un traitement à haute température en quasi-absence d’oxygène, contrairement à l’incinération.

Dans le cadre du projet, les réacteurs de pyrolyse fonctionnent à une température d’environ 400 °C. A cette température, les chaînes hydrocarburées des polymères se décomposent (procédé dit de craquage) en chaînes hydrocarbonées plus courtes qui se vaporisent et peuvent être évacuées par la partie supérieure du réacteur. Après un temps de réaction donnée, le réacteur est isolé puis vidangé.

L’unité comporterait 3 lignes de traitement de 5 000 tonnes de déchets plastiques par an chacune. Chaque ligne de traitement fonctionnera de façon décalée selon un procédé en 4 étapes :